Archives par étiquette : signe mutable

Mars et Saturne entre Guerre et Paix

Mars et Saturne entre guerre et paix

Mars et Saturne entre guerre et paix

Depuis le 2 Mars 2018, dans le ciel étoilé et au dessus de la constellation du Sagittaire s’affrontent Mars et Saturne. Les deux planètes à moins d’un degrés l’une de l’autre sont parfaitement visible à l’œil nu. De couleur jaune pour Saturne et Orange pour Mars, elles restent visible au dessus de la constellation du Sagittaire.

Lumineuse et colorées, les deux astres exceptionnellement proche sont magnifique. Mais, que l’on ne s’y laisse pas méprendre. Saturne chez lui en Sagittaire qui reçoit la visite de Mars et c’est la problématique de l’Existence Extensive (Ee-eE). Ou comment manier le Duo-Duel et faire fonctionner l’ensemble dans l’amour.

Saturne en Sagittaire

Saturne c’est celui que l’on surnomme le Grand Maléfique du zodiaque (Ee). Annonciateur de la fin d’un système qui voit son compte à rebours approcher de la fin. C’est la fin d’un règne, le sablier se fini, il faut le renverser et passer à autres choses. Et durant son cycle, Saturne va imposer son rythme et mettre le temps lui-même à l’épreuve. On doute, on hésite, on avance d’un pas, on recul de deux. Désormais, les signes mutable (Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poisson) inscrivent notre histoire entre fin et renouveau. Le passé est passé ! Dorénavant le présent est dans notre avenir.

Saturne en Sagittaire c’est le Grand Maléfique qui se sort victorieux des épreuves de la vie. Alors, on l’accuse souvent à tord de tous nos malheurs. Mais, il est surtout la construction d’un avenir meilleur qui se met en place. Et cela ne peut évidemment pas se faire sans sacrifice. Attaché aux racines et aux valeurs de la vie, Saturne en Sagittaire c’est la sagesse retrouvée de la Terre. L’enseignement de l’amour. La famille, la réussite et la gloire. Désormais, se sont les Signes fixes, (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau), qui construisent au présent, notre avenir dans l’amour, la sécurité et la stabilité.

Ainsi, Saturne est rentré chez lui en Sagittaire depuis Octobre 2017 et il n’envisage pas de ressortir se promener avant Novembre 2020. Ce qui n’en est pas pour déplaire à notre Scorpion. Car là, Saturne joue avec le temps. Et oui, là on est dans la période du Scorpion et notre Scorpion fait comme d’habitude, se qui lui plaît ! Mais, comme ils sont le temps nécessaire à notre évolution, les signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne) se moquent bien du Scorpion. Car, avec le Sagittaire en sa demeure, on est chez nous, maître de notre destin. Ainsi, on s’équilibre, on s’harmonise, on avance avec prudence. Mais aussi, avec honnêteté et amour.

Mars en Sagittaire

Autant qu’on se le dise et que l’on s’y fasse. C’est pas parce que Saturne refuse de sortir, qu’il n’a pas de visite. En Maison X, Mars et le Scorpion aussi dominateur, que manipulateur voit la fin du règne d’un dictateur (la chute d’Hitler, de Napoléon ou même l’accession au pouvoir de Poutine on cette configuration planétaire). Et même s’il est prêt à tout pour atteindre ses objectifs, il a face à lui, une forte opposition.

De nature combatif, le Scorpion en Maison X c’est l’ascension sociale. Et avec une telle conjoncture de Mars-Saturne en Sagittaire, la puissance du Scorpion va profiter à l’opposé. Et l’opposé a pour leader le Gémeaux. Charismatique et indécis, sentimental mais sanguin, le Gémeaux c’est le signe double du temps et de l’âge. Ainsi, entre fin et renouveau son histoire dépendra de sa maturité émotionnel. Mais aussi, du comportement des signes mutables, face à l’amour et la stabilité des signes fixes et l’harmonie que l’on puise dans les signes cardinaux.

Avec Mercure, Vénus et la Lune au Carré de Mars, on a une tendance grandissante à l’insatisfaction. Pourtant, fini la dictature, on prend notre vie en main. Et par vie, le Gémeaux entend vie de couple. Dévastateur par ego, le Gémeaux c’est l’homme capable du pire, afin de reconstruire le meilleur. Alors, dans la course à l’ego et aux sentiments, Mercure s’associe pour le meilleur. Vénus, c’est le déclencheur de nos sentiments. La Lune protège nos sentiments mais aussi les personnes que l’on aime. Avec Mars, on passe à l’action, il est l’accélérateur de nos émotions … Ainsi, Mercure communique à notre Gémeaux son désir de consolider sa vie de couple. Et de se créer un climat serein et harmonieux.

La place de Mercure

Depuis l’équinoxe de printemps (20 Mars) Mercure est rentré dans une période de rétrogradation. Parcourant cette rétrogradation, le Sagittaire en opposition au Gémeaux c’est un chemin tracé entre guerre et paix, car il met à mal notre Sagittaire (Sorti de sa rétrogradation avec la Lune du 16 Avril 2018). Et le coup de la rétrogradation, Mercure va nous le faire trois fois cette année.

Si le Sagittaire est guerrier dans l’âme, le Gémeaux en Maison V aime séduire. Signe double tous les deux, ils sont dans cet configuration l’exact opposé d’eux-mêmes. Tous les deux guerriers et amoureux, le Sagittaire s’affirme dans la guerre, alors que le Gémeaux se révèle dans l’amour. Même si le Gémeaux n’a pas peur de la guerre, il lui préfère la paix. Mais, si le Sagittaire s’oppose à la paix … Quitte à tout détruire, autant que la guerre serve à la reconstruction de base solide.

Le Gémeaux, c’est une rétrogradation de Mercure qui a durer 3 semaines. Et pendant ces 3 semaines, Mercure s’est entouré aussi de Neptune, du Soleil et de Junon qui lui on apporté son soutien. Et tous ce petit monde a séjourner quelques temps en Maison I, signe qu’il reste encore des questions qui demeurent encore sans réponse. Mais, finalement qu’importe. Car ensemble, sous la protection du Gémeaux, de Mercure et de Vénus, ce petit groupe c’est Nous Aimons. Et à la fin des 3 semaines de rétrogradation, ce petit groupe c’est desormais Nous Servirons.

« Nous Aimons et Nous Servirons notre cause et notre bonheur avant celui des autres. Ainsi, Mercure et Vénus qui à la fin de ce cycle ont séjourné en Maison IX, nous on fait évoluer. Car, bien aspecté, ils servent au dépassement de SOI. Nos passions et nos émotions n’ayant plus de limite, que celle que l’on s’impose. »

On n’aime, on s’exprime et cela quelques soit les difficultés que vont nous apporter les 3 ans auprès de Saturne en Sagittaire. Desormais, nous évoluons ensemble.

 

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2018 Copyright www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite

Signe mutable, entre fin et renouveau

Signe Mutable, entre fin et renouveau

Signe Mutable, entre fin et renouveau

Un signe mutable est un signe qui est basé sur la finalisation. Il est celui qui correspond à la fin des choses. Ainsi il est la fin d’un cycle, et le renouveau qui s’inspire de lui.

Aussi il est lié à la fin d’une saison. Mais un signe mutable est surtout vu comme la fin, comme l’accomplissement du travail bien fait. Aussi il est l’enracinement, les bases. Les fondations solides et positives de toutes nouvelles conditions.

Ainsi au travail comme dans la vie, il est souvent le client, l’ordonnateur (consommateur, notaire, homme de loi), l’homme qui contentera/utilisera votre travail, votre réalisation. Ce sont des signes qui vont dans le sens de la finalité. Aussi ils sont la fin d’une tâche et l’envie de passer à autres choses.

Quels sont les signes mutables ?

  • Signe du Printemps, le Gémeaux en Maison 3. Avec une polarité Masculine, son astre gouverneur est Mercure. Son signe opposé polaire est le Sagittaire.
  • Signe de l’Été, le Vierge en Maison 6. Avec une polarité Féminine, son astre gouverneur est Mercure. Son signe opposé polaire sont les Poissons.
  • Signe de l’Automne, le Sagittaire en Maison 9. Avec une polarité Masculine, son astre gouverneur est Jupiter. Son signe opposé polaire est le Gémeaux.
  • Signe de l’Hiver, le Poisson en Maison 12. Avec une polarité Féminine, son ou plutôt ses astres gouverneurs sont Jupiter et Neptune. Son signe opposé polaire est la Vierge.

Particularité d’un signe mutable ?

Importance de la vie intellectuelle, bon jugement, objectivité, souplesse, débrouillardise, bon orateur, goût du voyage. Voici les qualités premières d’un signe mutable. Mais ça il faudra attendre qu’il en prenne conscience. Aussi à cause de cela un signe mutable annonce donc bien plus souvent le déclin. Et comme il termine une saison, ils sont vu comme la fin de toutes choses, quelles soient positive ou négative. Mais c’est parce qu’ils terminent une saison, qu’ils se trouvent aussi aux portes d’une autre. Alors ils sont donc plus facilement enclin au nouveau départ.

Aussi un signe mutable est souvent vu comme le bipolaire du zodiaque. Car il possède en lui une dualité intérieure, une « double personnalité », cela le rend instable aux yeux des autres. Aussi indécis, irrésolu, que pessimiste, un signe mutable est surtout plus pragmatique et plus rationnels que tous les autres signes du zodiaque.

Gémeaux, le plus indécis des signe mutable

Un Gémeau c’est le parcours de gémellité fratricide entre Jacob et Esaü. Ce nerveux constamment en mouvement est un émotionnel compulsif. Aussi dit-on qu’un Gémeaux à besoin de l’autre pour se voir comme il est. Et pourtant face à son opposé polaire le Sagittaire, il aurait bien du mal à s’accepter comme tels ! Alors que Gémeaux et Sagittaire, sont comme le Taureau et le Scorpion. Les « Jumeaux-Gémeaux » maudit du zodiaque. Un Gémeau c’est un sanguin, curieux et opportuniste, dans les premières années de sa vie.  Aussi elles seront plutôt, attitudes contradictoires, manque d’ambition et indécision. Alors ce sera déjà son autre moi que vous côtoierez si vous le connaissez spirituel et affectif. Se sont bien souvent des personnes de plusieurs vies, qui ne le vivront que pleinement une fois qu’ils auront compris l’importance du mot « vivre ».

Vierge, l’extrême opposition d’elle même

Opposées à elles-mêmes, dans la bible elles sont, vierge folle et vierge sage. Parole du bien et celle du mal. Aussi rationnelle et qu’irrationnelle. Femme, mère ou jeune vierge immature. Aussi la vierge est celle qui mettra les pieds dans le plat et jouera les hypocrites. Autant libertine que névrosé perverse, elle n’hésitera pas à se marier pour taire à sa réputation. Inflexible et têtu, elle est pour elle même, analyse, critique et raison… Ainsi pourtant enthousiasmé par le savoir acquis, dommage qu’elle soit tourmentée par le besoin de discrimination.

Sagittaire, le plus délirant signe mutable

Ce cheval de compagnie, bien en sécurité dans son près, est l’étalon noir de Walter Farley qui rêve de liberté. Le Sagittaire, c’est le signe mutable le plus en contradiction avec lui même. Impulsif et bagarreur, il est maître de sagesse et enseignant pour bien des signes. Il réchauffe les cœurs, redonne espoir et confiance en soi. Pourtant plein de bonne parole de sagesse, il sera constamment enclin à se remettre en question. Un Sagittaire c’est la quête de l’idéal absolu. Et ce désir de quête le fait bien souvent évoluer entre grande sagesse et profonde dépression. Indécis et pessimiste, il est le plus grand rêveur du zodiaque. Et c’est bien souvent entre rêve et dépression qu’il trouve le chemin de son succès.

Poisson, ce Gémeaux ambivalent

Le plus ambivalent des signes mutable et certainement le plus ambivalent du zodiaque. Capable d’éprouver ou à manifester simultanément deux sentiments opposés à l’égard d’un même objet, ou d’une même personne. Un Poisson c’est le côté sage et fou de la vierge. Aussi le côté étalon sauvage du Sagittaire cherchant la sécurité. Mais un poisson c’est surtout un Gémeaux perpétuellement en contradiction avec lui même. Son signe représenté par deux poissons inversé le représente bien. Car si un Poisson veut remonter le courant, l’autre voudra forcément descendre. Si l’un a soif de voyage et d’évasion, l’autre sera famille et humanitaire. Alors que son envie d’évasion soit intérieur ou bien réel, un Poisson c’est l’opposition Gémeaux-Sagittaire en une même personne.

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2016 Copyright www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite