Archives par étiquette : opposition

Mars et Saturne entre Guerre et Paix

Mars et Saturne entre guerre et paix

Mars et Saturne entre guerre et paix

Depuis le 2 Mars 2018, dans le ciel étoilé et au dessus de la constellation du Sagittaire s’affrontent Mars et Saturne. Les deux planètes à moins d’un degrés l’une de l’autre sont parfaitement visible à l’œil nu. De couleur jaune pour Saturne et Orange pour Mars, elles restent visible au dessus de la constellation du Sagittaire.

Lumineuse et colorées, les deux astres exceptionnellement proche sont magnifique. Mais, que l’on ne s’y laisse pas méprendre. Saturne chez lui en Sagittaire qui reçoit la visite de Mars et c’est la problématique de l’Existence Extensive (Ee-eE). Ou comment manier le Duo-Duel et faire fonctionner l’ensemble dans l’amour.

Saturne en Sagittaire

Saturne c’est celui que l’on surnomme le Grand Maléfique du zodiaque (Ee). Annonciateur de la fin d’un système qui voit son compte à rebours approcher de la fin. C’est la fin d’un règne, le sablier se fini, il faut le renverser et passer à autres choses. Et durant son cycle, Saturne va imposer son rythme et mettre le temps lui-même à l’épreuve. On doute, on hésite, on avance d’un pas, on recul de deux. Désormais, les signes mutable (Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poisson) inscrivent notre histoire entre fin et renouveau. Le passé est passé ! Dorénavant le présent est dans notre avenir.

Saturne en Sagittaire c’est le Grand Maléfique qui se sort victorieux des épreuves de la vie. Alors, on l’accuse souvent à tord de tous nos malheurs. Mais, il est surtout la construction d’un avenir meilleur qui se met en place. Et cela ne peut évidemment pas se faire sans sacrifice. Attaché aux racines et aux valeurs de la vie, Saturne en Sagittaire c’est la sagesse retrouvée de la Terre. L’enseignement de l’amour. La famille, la réussite et la gloire. Désormais, se sont les Signes fixes, (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau), qui construisent au présent, notre avenir dans l’amour, la sécurité et la stabilité.

Ainsi, Saturne est rentré chez lui en Sagittaire depuis Octobre 2017 et il n’envisage pas de ressortir se promener avant Novembre 2020. Ce qui n’en est pas pour déplaire à notre Scorpion. Car là, Saturne joue avec le temps. Et oui, là on est dans la période du Scorpion et notre Scorpion fait comme d’habitude, se qui lui plaît ! Mais, comme ils sont le temps nécessaire à notre évolution, les signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne) se moquent bien du Scorpion. Car, avec le Sagittaire en sa demeure, on est chez nous, maître de notre destin. Ainsi, on s’équilibre, on s’harmonise, on avance avec prudence. Mais aussi, avec honnêteté et amour.

Mars en Sagittaire

Autant qu’on se le dise et que l’on s’y fasse. C’est pas parce que Saturne refuse de sortir, qu’il n’a pas de visite. En Maison X, Mars et le Scorpion aussi dominateur, que manipulateur voit la fin du règne d’un dictateur (la chute d’Hitler, de Napoléon ou même l’accession au pouvoir de Poutine on cette configuration planétaire). Et même s’il est prêt à tout pour atteindre ses objectifs, il a face à lui, une forte opposition.

De nature combatif, le Scorpion en Maison X c’est l’ascension sociale. Et avec une telle conjoncture de Mars-Saturne en Sagittaire, la puissance du Scorpion va profiter à l’opposé. Et l’opposé a pour leader le Gémeaux. Charismatique et indécis, sentimental mais sanguin, le Gémeaux c’est le signe double du temps et de l’âge. Ainsi, entre fin et renouveau son histoire dépendra de sa maturité émotionnel. Mais aussi, du comportement des signes mutables, face à l’amour et la stabilité des signes fixes et l’harmonie que l’on puise dans les signes cardinaux.

Avec Mercure, Vénus et la Lune au Carré de Mars, on a une tendance grandissante à l’insatisfaction. Pourtant, fini la dictature, on prend notre vie en main. Et par vie, le Gémeaux entend vie de couple. Dévastateur par ego, le Gémeaux c’est l’homme capable du pire, afin de reconstruire le meilleur. Alors, dans la course à l’ego et aux sentiments, Mercure s’associe pour le meilleur. Vénus, c’est le déclencheur de nos sentiments. La Lune protège nos sentiments mais aussi les personnes que l’on aime. Avec Mars, on passe à l’action, il est l’accélérateur de nos émotions … Ainsi, Mercure communique à notre Gémeaux son désir de consolider sa vie de couple. Et de se créer un climat serein et harmonieux.

La place de Mercure

Depuis l’équinoxe de printemps (20 Mars) Mercure est rentré dans une période de rétrogradation. Parcourant cette rétrogradation, le Sagittaire en opposition au Gémeaux c’est un chemin tracé entre guerre et paix, car il met à mal notre Sagittaire (Sorti de sa rétrogradation avec la Lune du 16 Avril 2018). Et le coup de la rétrogradation, Mercure va nous le faire trois fois cette année.

Si le Sagittaire est guerrier dans l’âme, le Gémeaux en Maison V aime séduire. Signe double tous les deux, ils sont dans cet configuration l’exact opposé d’eux-mêmes. Tous les deux guerriers et amoureux, le Sagittaire s’affirme dans la guerre, alors que le Gémeaux se révèle dans l’amour. Même si le Gémeaux n’a pas peur de la guerre, il lui préfère la paix. Mais, si le Sagittaire s’oppose à la paix … Quitte à tout détruire, autant que la guerre serve à la reconstruction de base solide.

Le Gémeaux, c’est une rétrogradation de Mercure qui a durer 3 semaines. Et pendant ces 3 semaines, Mercure s’est entouré aussi de Neptune, du Soleil et de Junon qui lui on apporté son soutien. Et tous ce petit monde a séjourner quelques temps en Maison I, signe qu’il reste encore des questions qui demeurent encore sans réponse. Mais, finalement qu’importe. Car ensemble, sous la protection du Gémeaux, de Mercure et de Vénus, ce petit groupe c’est Nous Aimons. Et à la fin des 3 semaines de rétrogradation, ce petit groupe c’est desormais Nous Servirons.

« Nous Aimons et Nous Servirons notre cause et notre bonheur avant celui des autres. Ainsi, Mercure et Vénus qui à la fin de ce cycle ont séjourné en Maison IX, nous on fait évoluer. Car, bien aspecté, ils servent au dépassement de SOI. Nos passions et nos émotions n’ayant plus de limite, que celle que l’on s’impose. »

On n’aime, on s’exprime et cela quelques soit les difficultés que vont nous apporter les 3 ans auprès de Saturne en Sagittaire. Desormais, nous évoluons ensemble.

 

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2018 Copyright www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite

Maisons en Astrologie, la clé de notre chemin [2/2]

Thème Astral incluant les Maisons en Astrologie

Thème Astral de Naissance incluant les Maisons en Astrologie

La Terre tourne sur elle-même en 24 heures. Et en effectuant une rotation complète. Ainsi à un point donné, un observateur regardant le ciel verrait en 24 heures « toutes les maisons en astrologie ». Ainsi que les signes du zodiaque défiler devant ses yeux.

Et à l’instant de la naissance, nous arrêtons le mouvement. C’est le moment que les anges ont choisit afin de nous faire entrer dans nos maisons en astrologie et nous voyons alors :

  • à l’Est un signe se lever. C’est l’Ascendant (AS)
  • à l’Ouest, le signe opposé se couche, c’est le Descendant (DS)

L’union de AS et DS donne naissance à une ligne. C’est l’horizon

Ainsi en ce lieu précis de notre naissance. Et suivant la latitude, le Soleil passera au zénith (le point le plus haut de sa course visible dans le ciel) à un endroit précis du zodiaque. C’est le Milieu du Ciel (MC), qui correspond au midi symbolique. En face, le signe opposé correspond au nadir (au plus bas dans la course visible du Soleil autour de la Terre). C’est le Fond du Ciel (FC).

La présence des maisons en astrologie et sur le thème nous rappelle que nous devons vivre notre vie avec amour, passion et foi en ce en quoi nous croyons. Ainsi nous sommes simplement des êtres humains au centre de ce que devrait être notre vie.

Signification des maisons en astrologie, par oppositions

Première opposition des maisons en astrologie :

Maison 1 : L’égo, la conscience de soi (par opposition à la conscience des autres en Maison 7)
Elle correspond à notre personnalité profonde. C’est-à-dire à ce que nous sommes fondamentalement.
La maison 1 commence à l’Ascendant. Dans un premier temps de vie, ou selon la puissance de nos conditionnements, nous cherchons à montrer une image de nous-même souvent erronée. Alors nous tentons ainsi de répondre aux attentes réelles ou imaginaires de notre entourage. Afin de coller à l’image des magasines. Et à nous fondre dans le moule afin de nous comporter en bon mouton.
Ainsi le cheminement de prise de conscience de soi, de transformation de notre image, et d’intériorisation se fait en maison 1.

Maison 7 : Les relations avec les alter ego, les associations et contrats (et les ennemis déclarés)
La maison 7 correspond à l’ouverture aux autres et au monde, aux échanges conscients avec les autres. Alors nous nous relions en nous engageant dans une relation, dans un couple, un mariage, une association ou un contrat. Ainsi la relation vécue en maison 7 est conditionnée par l’image que nous avons développée de nous-même en maison 1.
En maison 7 nous apprenons à rencontrer les autres d’égal à égal, à partager et à accepter les différences tout en conservant notre propre identité.

Deuxième opposition des maisons en astrologie :

Maison 2 : L’argent gagné par ses propres efforts, la gestion de sa valeur personnelle.
La maison 2 correspond à nos possessions, c’est-à-dire à tout ce qui est à notre disposition. Et ce que nous pouvons utiliser.
La maison 2 nous relie au vivant, à la nature, à la nourriture et à toute substance qui permet de rendre notre existence réelle et concrète.
Argent, nourriture, biens matériels…

  • Savons-nous utiliser pleinement ce qui nous est donné ?
  • Sommes-nous conscient et lucide vis à vis des biens qui sont à notre disposition ?
  • Sommes-nous en pleine possession de nos moyens ?

Maison 8 : Les pertes, les crises (mort et renaissance) et l’argent provenant des autres (Les héritages).
La maison 8 correspond aux expériences d’union profonde, d’échange intime ou émotionnel, où chacun donne et reçoit et se laisse transformer par la relation.
En maison 8 nous apprenons à investir dans les relations. Il s’agit d’abord de donner de l’attention à la relation et au but visé par la relation. Alors cela passe par une définition précise de la forme relationnelle que nous entretenons avec autrui. Afin que chacun y trouve sa place.

Troisième opposition des maisons en astrologie :

Maison 3 : La pensée concrète, l’entourage proche.
La maison 3 relie la maison 1 à la maison 2. C’est là que nous apprenons à relier ce que nous sommes à ce que nous possédons.
Ainsi en étant confronté à l’environnement social qui nous entoure, nous développons notre intelligence. Nous apprenons à penser par nous-même, à adapter nos réponses aux situations. Et surtout aux personnes rencontrées. Alors nous développons notre intellect, notre conscience et renforçons notre savoir à travers les apprentissages, les formations, les études. Ou bien à travers la lecture, la communication orale ou l’écriture.

Maison 9 : La pensée abstraite, la Foi, l’extension du champ de conscience, le lointain, les pays étrangers.
La maison 9 correspond aux expériences qui élargissent notre compréhension de la vie et ouvrent de nouveaux horizons.
Nous développons notre compréhension des relations humaines et des lois qui régissent la société et le monde. Au-delà de la morale, des croyances et des principes, nous sommes confrontés à notre besoin de comprendre la vérité et le sens de la vie.
Ainsi nous tirons les enseignements de notre propre expérience, erreurs ou réussite. Enfin nous élaborons des projets pour nous même, les nôtres, la société, le monde. Aussi nous plaçons l’humanité en fonction de nos idéaux. Et nous envisageons notre propre croissance à l’intérieur de ce nouveau monde.

Quatrième opposition des maisons en astrologie :

Maison  4 : Les racines, les parents, le foyer, la vie privée, les conditions de départ dans l’existence.
La maison 4 correspond aux expériences d’enracinement et de stabilisation.
C’est notre identité personnelle, familiale et individuelle. Ainsi la maison 4 est relié au parent caché. Au parent caché, c’est-à-dire le parent qui a été le moins présent dans notre vie.
Il n’est pas rare de rencontrer des personnes ayant des planètes en maison 4 ayant des difficultés à porter leur prénom ou leur nom, ou ayant changé de nom volontairement ou malgré eux.

Maison 10 : La situation sociale, la vie publique, l’aboutissement professionnel.
La maison 10 correspond aux expériences qui élèvent et procurent un sentiment de réussite ou d’accomplissement.
La maison 10 correspond à la vocation de chaque individu. Ainsi qu’aux activités professionnelles que l’on se reconnait et aux aspirations sociales que nous défendons.
Mais que dire de tous ceux qui n’ont ni vocation ni profession reconnue ?
La maison 10 renseigne sur les moyens d’accomplir notre destinée en nous sentant à notre place dans le monde.

Cinquième opposition des maisons en astrologie :

Maison  5 : La créativité au niveau individuel, les créations et récréations, les enfants, l’art, le jeu.
La maison 5 correspond à l’expression de soi, à l’expression créative et l’expression des sentiments. Aussi la maison 5 est associée aux plaisirs, à la joie, aux jeux et aux enfants. Alors nous y développons la joie et la spontanéité de notre cœur d’enfant.
Il s’agit de se montrer tel que nous sommes, oser la sincérité et l’authenticité. Et oser créer, oser la reconnaissance personnelle.

Maison 11 : La créativité sociale, les amis, les objectifs collectifs, les projets et espérances.
La maison 11 correspond aux expériences de partage. Avec des personnes qui ont des objectifs communs mais surtout les mêmes idéaux que nous.
Elle concerne les engagements, les prises de position. Celles qui remuent les consciences collectives et permettent aux institutions et aux consciences d’évoluer. Il s’agit par exemple de participation dans des associations, en politique, syndicalisme, mouvements écologiques ou humanitaires, actions culturelles etc.
Au niveau personnel, il s’agit de faire un usage constructif de la position sociale.

Sixième opposition des maisons en astrologie :

Maison  6 : La santé, les maladies aiguës, les servitudes et obligations quotidiennes.
La maison 6 correspond aux expériences qui nous permettent d’améliorer, de perfectionner l’expression de notre personnalité.
La maison 6 nous place face à la réalité de la vie quotidienne et ses contraintes. Grâce aux crises de transformation que la maison 6 nous fait traverser, nous libérons notre personnalité de ses imperfections.
Ainsi nous nous acceptons avec nos qualités mais aussi avec nos défauts. Et nous apprenons à dire oui mais aussi à dire non.
Nous sommes fin près à faire face au quotidien de la vie de tous les jours et aux crises de réajustement personnel.

Maison 12 : En astrologie, la maison 12 est certainement la plus complexe car elle révèle les maladies chroniques, les épreuves, les ennemis cachés, la dépossession de l’égo. Alors elle est à elle seule le problème de la relation entre le Moi et le Grand Tout.
La maison 12 se rapporte aux expériences qui ouvrent à une vision globale de la vie, et qui invitent au déconditionnement.
La maison 12 est le début et la fin. Aussi le social et le spirituel, le réel et l’irréel. Autant que le matériel et l’immatériel. Mais aussi la vie, la mort et les prémices de la réincarnation.

A lire : Ainsi en astrologie, elles sont vu comme le cœur de l’humanité. Retrouvez ici, la définition des maisons astrologiques.

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2016 Copyright  www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite