Archives par étiquette : destruction

Cheval, un signe bien dans son élément en 2014

Cheval, un signe bien dans son élément en 2014

Cheval, un signe bien dans son élément en 2014

Aujourd’hui, on entre bel et bien dans la nouvelle année chinoise. Quittant ainsi, le Serpent pour le Cheval. Ainsi le cheval est le 7ème Animal dans l’ordre d’arrivée qui apparaît dans le zodiaque chinois, lié au calendrier chinois.

Le signe du Cheval est décrit comme un signe ayant une personnalité, libre, créative, émancipé. En association, on dit du Cheval qu’il s’entend bien avec le « Tigre » et le « Chien « , et très mal avec le « Rat« .

Intelligent et bricoleur, le cheval aime les grands espaces. Agile de ses doigts, il rend bien des services, et n’est pas intéressé par l’argent. Ayant le cœur sur la main, l’argent n’est, pour lui, pas un moteur pour le faire avancer.

Le cheval, dans son élément

Le Cheval est responsable. il s’exprime souvent pour défendre la cause des faibles. Il a de l’humour et traitera de façon loyale ses amis en les protégeant et en étant généreux avec eux.
Ce portrait résume non pas les caractéristiques personnelles mais les tendances du Cheval en général.

Il existe donc des différences énormes entre personnes nées dans une année du Cheval selon l’élément/agent de la naissance d’un Cheval.

Les Chevaux ont un agent stable commun, identifié par le FEU; par contre leur agent annuel, lui, varie selon leur année de naissance: c’est ce qui détermine si un Cheval est agent/élément annuel : Métal, Eau, Bois, Feu ou Terre.

Le cheval, un élément pour chaque année

Pour savoir à quel agent/élément annuel un Cheval est identifié. Il suffit de savoir que c’est le dernier chiffre d’une année de naissance qui le détermine :

  • 0 et 1 = MÉTAL
  • 2 et 3 = EAU
  • 4 et 5 = BOIS … 2014 et 2015, année de l’élément Bois
  • 6 et 7 = FEU
  • 8 et 9 = TERRE

Ainsi l’association entre l’agent/l’élément stable et l’agent/l’élément annuel détermine les caractéristiques de chaque Cheval.

Cosmologie chinoise ou Wuxing

Les wuxing, en chinois simplifié : 五行, possède 5 éléments — bois, feu, terre, métal, eau. Et ils constituent un concept important de la cosmologie chinoise traditionnelle.

Ces notions ont servi à construire un vaste système de classification, ainsi que de correspondances. Et qui, une fois unifié avec le système Yinyang. Et la notion de Qi, a eu un impact considérable sur toute l’histoire de la Chine. Mais surtout sur l’évolution de la pensée chinoise.

Le terme xíng (, marche), habituellement traduit par « élément« , évoque plutôt un mode d’action qu’une matière. Aussi il est d’ailleurs de coutume de le remplacé par le terme de (, vertu ou effet). Néanmoins dans le Zuo Zhuan, le terme cai (, matériau) apparaît. Alors même une fois ensemble, les éléments semblent donc pouvoir recevoir des interprétations différentes.

Les cinq éléments sont notés en Chine selon cet ordre :

  • 金, jīn, « métal »
  • 木, mù, « bois »
  • 水, shuǐ, « eau »
  • 火, huǒ, « feu »
  • 土, tǔ, « terre »

L’élément et son cycle de génération (engendrement)

  • Le MÉTAL peut être fondu par une forte température. Ainsi il devient liquide — l’EAU
  • L’EAU arrose. Et par cet action fait pousser les arbres — le BOIS
  • Le BOIS peut être allumé. Et ainsi produire du FEU
  • Le FEU peut brûler les végétaux qui deviennent de la cendre. Alors le composte apparait. Et la TERRE se régénère
  • La TERRE contient des minéraux, source du MÉTAL. Minéral indispensable à la vie.

L’élément et son cycle de domination (la destruction)

  • Le MÉTAL peut trancher le BOIS
  • Le BOIS peut puiser la TERRE
  • La TERRE peut absorber l’EAU
  • L’EAU peut éteindre le FEU
  • Le FEU peut faire fondre le MÉTAL

Si le dominant est faible et le dominé est fort, le dominé peut aussi contrôler le dominant Car par exemple, si la quantité de l’EAU est faible et que le FEU est immense. Alors ce sera le FEU qui dominera l’EAU.

Me contacter par téléphone ou formulaire, pour votre demande ou vos questions.

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2014 Copyright www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite