Astrologie Arabe, la prestigieuse méconnue

L’ astrologie arabe est fondée sur la croyance populaire que chaque astre, chaque étoile posséderait un « Daemon » (Thébit-…-901) ou intelligence supérieure. Et que celui-ci/celle-ci les protégerait et guidait chaque âme souhaitant se réincarner.

Aux origines de l’astrologie arabe

Astrologie Arabe, la prestigieuse méconnue

Astrologie Arabe, la prestigieuse méconnue

Pendant de nombreuses années les arabes n’ont fait qu’interpréter une astrologie gréco-égyptienne. Mais au court des croisades les arabes on répandu une astrologie plus large et plus riche que la simple interprétation des signes occidentaux.

Al-Kindi (787-886) est aujourd’hui considéré comme le père de l’astrologie arabe. Professeur du célèbre Albumazar (805-886) (a fait admettre la croyance en l’influence des astres sur la destinée humaine dans le monde musulmans), Il doit sa célébrité à son affirmation selon laquelle le monde aurait été créé quand les sept planètes (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne, ainsi que le Soleil et la Lune) entrèrent en conjonction dans le premier degré de la constellation du Bélier.

En s’appuyant sur les croyances du grand déluge et des grands cycles de l’Hindouisme, Albumazar introduit la notion karma dans l’astrologie, car il connaissait les Sidhhanta et les Vishnupurana.

Al-kindi (astrologue de de Bagdad) c’est aussi 90 écrits traitant d’astrologie et d’astro-médecine. Nous connaissons surtout les textes traduit en langue latine. Les textes originaux seraient dit-on conservés à la « Maison de la Sagesse ». Même si de nos jours un tel cercle de croyance ne possède pas de lieu officiel de traduction. Et que nous ne sommes pas en mesure de définir avec exactitude les textes encore existant, ni leur emplacement. Protégé par une lignée de croyants ces textes seraient la lignée de la continuité humaine.

Au moyen-âge, pendant la période chrétienne c’est Albert le Grand (Saint patron des savants, des sciences et des religions) maître de Thomas d’Aquin, qui défendra les sciences arabes dans les universités d’Europe. Maître théologien, il enseignera les sciences arabes partout dans les université d’Europe dans les années 1220-1280. Mais sans jamais se séparer de son traducteur arabe.

Les symboles de l’astrologie arabe

Selon l’astrologie arabe, chaque individu est né sous le signe d’une arme. Cette dernière symbolise notre comportement face à la vie. Et elle exerce une influence déterminante sur notre destinée.

L’astrologie arabe figure parmi les plus prestigieuses astrologies du monde, bien qu’elle ne soit pas parmi les plus connues ou les mieux répandues. Ici, les signes ne portent pas les noms de constellations, mais ceux d’armes blanches. Celles-ci renseignent sur notre attitude innée face à l’existence, considérée comme un combat.

Les armes de l’astrologie arabe

Les 12 signes sont appelés armes. Les armes sont divisées en 3 catégories :

  • Courtes (couteau, poignard, coutelas, poignard arabe)
  • Moyennes (masse de fer, massue paysanne, hache, chaîne)
  • Longues (épée, lance, fronde, arc)

Dans dans l’ordre elles sont :

  • 1. Couteau équivalent au Bélier
  • 2. Poignard équivalent au Taureau
  • 3. Coutelas équivalent au Gémeaux
  • 4. Poignard arabe équivalent au Cancer
  • 5. Masse de fer équivalent au Lion
  • 6. Massue paysanne équivalent à la Vierge
  • 7. Hache équivalent à la Balance
  • 8. Chaîne équivalent au Scorpion
  • 9. Épée équivalent au Sagittaire
  • 10. Lance équivalent au Capricorne
  • 11. Fronde équivalent au Verseau
  • 12. Arc équivalent au Poissons

 

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2017 Copyright www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite