Résonances de Schumann, l’amplitude du phénomène

Résonances de Schumann

Résonances de Schumann

Depuis le 1er Août 2017, on entend dire que la fréquences de la résonances de Schumann a encore augmenté. Passant de 7.8 Hz, une normale considéré par les anciens. La terre serait passée à une fréquence de 16.5 Hz le 18 Mars 2015.

Mais quand est-il aujourd’hui ?

Résonances de Schumann, Rappel des Fréquences

Selon Wikipédia :

« La résonance de Schumann c’est un ensemble de pics spectraux dans le domaine d’extrêmement basse fréquence (3 à 30 Hz) du champ électromagnétique terrestre. »

C’est en quelques sortes un guide d’ondes dont le mode principal est une fréquence de 7,8 Hz équivalente à la circonférence de la Terre.
Mais il existe d’autres fréquences reconnus comme étant Résonances de Schumann. Ainsi Sont présentes, en plus de la fondamentale à 7,8 Hz, des harmoniques à 14,3 Hz, 20,8 Hz, 27,3 Hz et 33,8 Hz.

Elles sont nommées d’après le physicien allemand Winfried Otto Schumann. Celui-ci avait émis l’hypothèse d’une ionosphère et d’une surface terrestre de conductivité électrique infinie, ou la vitesse de la lumière et le rayon de la terre donneraient l’ordre harmonique de celle ci. Il ne s’agit donc pas d’une résonance mais d’un point linéaire permettant d’évaluer la fréquence d’autres points.

Résonances de Schumann, Amplitude d’un Phénomène

On entend souvent dire que la résonances de Schumann augmentent. Et bien en faite, ce n’est pas tout à fait ça. Ce n’est pas la résonance qui augmente, mais l’amplitude de certaines fréquences. Aie ! … Aie ! Qu’ils sont loin les cours de physique 😉

La résonances de Schumann c’est une multitude de petits pics dont sa constante linéaire de mesure scientifique est de 7.8 Hz. Compris entre 3 Hz et 30 Hz, les autres mesures oscilles constamment entre ces chiffres. Mais c’est la régularité de la constante de Schumann qui permet la mesure de l’amplitude des autres fréquences. Schumann calcula donc les fréquences de la résonance Terre/Ionosphère

Prenons le mouvement des vagues par exemple. Il va et vient à une certaine vitesse formant ainsi la marée montante ou descendante. Puis nous calculons le coefficient des marées. Les pêcheurs parlent parfois de marées exceptionnelles car les coefficients sont plus élevées que la normale. Et bien pour Gaïa c’est pareil. Et pour nous aussi. Ainsi que pour les plantes, les animaux etc. Nous possédons tous en nous une forme de courant électrique qui fluctue selon notre humeur, notre état de santé etc.

Amplitude d’un changement amorcé.

Depuis quelques semaines la fréquence de la résonances de Schumann aurait dépassé les 30Hz. Sur le blog des « Transformations« , les graphiques sont parlant. L’amplitude de la résonance dépasse les 30Hz et atteint même les 44Hz à la date du 22 Juin 2017. Schumann n’a jamais dit que cela été impossible ! Nikola Tesla l’a même envisagé en premier, dans sa théorie de l’énergie libre.

La Terre autant que le système solaire sont tous perpétuellement en mouvement. Les variations du flux électro-magnétique qui traverse la Terre est donc normal. Il n’y a pas plus de changement spirituel qui s’amorcent que de théorie de l’explosion de la Terre ! Je reste moi persuadé que toutes ses fluctuations énergétiques qui affectent la Terre et qui nous affectent n’ont pas fini de faire parler. Néanmoins, je reste plus prudente lorsque je lis sur internet que la Terre va se retourner ! 🙂 Certes cela fait sourire… Mais je n’ai trouvé aucun magazine scientifique relayant l’information ! Mais en ce qui concerne l’évolution de la résonances de Schumann, il n’y a rien qui ne s’explique pas scientifiquement… Si tenté là encore … Que l’on trouve des sources fiables …

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2017 Copyright  www.Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *