Archives mensuelles : septembre 2014

La mort ne serait-elle qu’une illusion ?

La mort défini comme l'autre côté de la vie

La mort défini comme l’autre côté de la vie

Dans son article en date du 20 Avril 2014, WikiStrike pose la question de la vie après la mort. Et si finalement la mort ne serait qu’une illusion ?

Ainsi le concept de mort tel que nous le connaissons ne peut exister dans un sens réel. Car il n’y a pas de véritables frontières pour définir celui-ci.

Ainsi entre les phénomènes surnaturel, les hallucinations, les dérives psychologique. Entre les témoignages des uns. Et les discours scientifique des autres. La mort est un sujet qui est loin de nous livrer encore tous ses secrets.

Et si la Mort n’était qu’une Illusion ?

Aussi lorsque nous commençons à remettre en question nos concepts du temps. Ainsi que ce de la conscience, les alternatives sont énormes. Et en ce qui nous concerne, rien n’arrête l’imagination. Alors le vaste sujet des expériences de mort imminente n’a pas fini d’alimenter les conversations. Et que nous soyons sensible ou non au sujet, rien ne peu éviter, un jour d’en entendre parler.

Beaucoup partage une expérience de mort imminente (E.M.I) et pendant longtemps peu de personne en on parlé. Aujourd’hui, je parle ouvertement mais seulement à qui veut bien l’entendre de mon expérience de la mort. Cette expérience pour moi à été surtout une grande période de remise en question. Ma vie s’en est trouvé bouleversé et aujourd’hui mes préoccupations d’avant ne sont plus celle d’aujourd’hui.

Si comme les plus grand septique clinicien le prétendent et que le cerveau est bien à l’origine des histoires vécu par les expérienceurs.

  • Comment la science peut elle réussir à prouver le phénomène ?
  • Doit-on se contenter de la théorie du manque d’oxygène dans l’afflux sanguin érigé vers le cerveau ?

Et vous, quel discours tenez vous de la vie après la mort ?

Je vous laisse le lien vers l’article de WikiStrike.

 

© Evolynn Desmarrais
© 2013-2014 Copyright Astral-Ethic.com
Toute reproduction, totale ou partielle, interdite